Linguaglossa, la “porte nord” de l’Etna



Le nom va vous faire sourire. Cela ressemble à un personnage de bande dessinée avec une langue longue et épaisse, mais derrière ce nom, il y a toute une histoire – et un arrière-plan culturel – d’une petite ville qui est très importante pour l’économie du district de Catania: Linguaglossa, en effet, est la “porte nord” de l’Etna. L’accès du nord aux pistes de ski, aux déserts de lave, aux forêts de pins et aux cratères éteints ou actifs de notre volcan. Linguaglossa est “Etna Nord”, un nom et une garantie.

Histoire d’une “langue” de lave

 

Le nom étrange de cet endroit semble provenir d’une grande bande de lave qui a toujours caractérisé son territoire. Ou, comme certains le disent, de la forme de la grande forêt de pins qui couvrait jadis toute la région comme une énorme “langue verte”. Il y a aussi une autre hypothèse: les habitants parlent depuis le début un idiom compliqué et difficile. Les Grecs de l’Antiquité définissaient «gloxa» ou «glossa» quelque chose d’incompréhensible et c’était peut-être l’ancien nom du village, Glossa.

La latinisation du nom n’a pas remplacé le mot grec d’origine, elle a simplement ajouté le terme “Lingua” (langue) à celui préexistant. Le résultat est une traduction un peu amusante, comme si l’endroit s’appelait “Langue de la langue”. De là, cependant, nous comprenons que Linguaglossa a des origines très anciennes, même si ce n’est que pendant la domination normande qu’elle a été établie comme une vraie ville sur les cartes.

 

Une colonie génoise

 

linguaglossa 02Avec les conquérants normands, une grande communauté de Lombard et de Ligurie était arrivée en Sicile. Beaucoup de ces colons étaient également des bûcherons experts et connaissaient l’art de l’extraction de la résine. Étant donné qu’en 1100, la pinède sur le flanc nord de l’Etna était encore très vaste, un groupe de génois décida de s’installer près de ces bois afin de travailler la résine extraite des troncs. Grâce à ces personnes, la ville de Linguaglossa est née telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Au fil des siècles, les anciens bâtiments et les plans de certaines routes ont certainement été perdus, car le mont Etna a à plusieurs reprises endommagé Linguaglossa lors de ses tremblements de terre et, en 1169, l’a presque complètement détruite par une éruption. La lave – à cette occasion – s’est arrêtée pour l’intervention miraculeuse de Saint Egidius, qui depuis lors est le protecteur de la ville.

 

Linguaglossa aujourd’hui

 

Aujourd’hui, Linguaglossa vit du tourisme, bien que l’extraction de la résine reste un art bien connu et pratiqué. Grâce à ses belles églises du 16me siècle, ses couvents et à la proximité des gorges de l’Alcantara, la ville attire des touristes du monde entier. Egalement réputée pour la délicatesse de ses produits agricoles, la ville produit d’excellents vins, des saucisses et des noisettes de très haute qualité parmi les meilleurs de Sicile. Il n’y a pas si longtemps, l’industrie des arts du bois était également un produit phare de l’endroit. Aujourd’hui, Linguaglossa est une étape importante pour quiconque veut faire du ski sur Etna.

En effet, le versant nord préserve la neige longtemps, parfois jusqu’en Juin. Ainsi, les pistes de ski de l’Etna Nord, à Piano Provenzana, fonctionnent plusieurs mois par an et les routes menant à ces installations sportives partent de Linguaglossa. Cela a conduit à l’essor des B&B, des fermes de vacances et des restaurants. À quelques kilomètres de Linguaglossa, bien que situé sur le territoire de la commune de Castiglione, se trouve également le club de golf Il Picciolo, une structure de grand luxe pour le tourisme de haut niveau. À 13 km du centre de Linguaglossa, à environ 20 minutes en voiture, vous pourrez rejoindre la pinède de Ragabo et les deux abris qui y sont reliés: Ragabo et Brunek.

 

Comment arriver à Linguaglossa

L’aéroport de référence pour se rendre à Linguaglossa est Fontanarossa-Catania. De là, vous prendrez le bus qui vous relie au centre-ville: descendez à la gare centrale ou au Borgo, où vous prendrez le bus FCE pour Linguaglossa.

En train: vous descendrez à la gare Taormina-Giardini et prenez un taxi ou un bus Interbus pour Randazzo. Si vous souhaitez arriver en voiture, suivez l’autoroute Messina-Catania en direction de Fiumefreddo dans les deux sens. De là, sur la Route Nationale SS120, continuez sur environ 9 km en direction de Randazzo et Linguaglossa.


L'auteur: Grazia Musumeci