Les plages sont charmantes, toutes. Pas seulement parce qu’elles nous font imaginer l’été, les journées chaudes, les vacances, mais aussi parce que nous rappellent le travail acharné que la nature a fait – au cours des siècles – pour nous offrir un cadeau si précieux. Et si les plages signifient tout ça, les plages en pierre de lave sont encore plus charmantes. Elles nous laissent marcher sur des matériaux qui étaient autrefois du feu!

Elles ont des couleurs et des parfums qui les rendent uniques. La mer tout autour est souvent très propre, en raison de l’action de nombreux micro-organismes et algues de ce type de rocheux. C’est toujours une expérience formidable de s’allonger et de bronzer sur un rivage de lave. Et voici une liste des plus belles plages de lave de Sicile.

 

D’Aci Trezza à la ville de Catane

La plupart des plages de lave en Sicile se trouvent le long de la côte catanaise, au pied de l’Etna. Mais pas toutes ont été produites par des éruptions du grand volcan. Bien que leurs roches de lave ressemblent beaucoup à celles de l’Etna, elles appartiennent – en particulier entre Aci Trezza et Aci Castello – à un volcan beaucoup plus ancien, peut-être un ancêtre de l’Etna lui-même. Les plages d’Aci Trezza et d’Aci Castello sont rocheuses et inaccessibles. En été, en effet, des passerelles en bois et des établissements balnéaires sont installés pour garantir le confort des baigneurs.

spiagge di lava 2 (2)Mais il est merveilleux d’admirer les Faraglioni et les Basaltes à Colonnes qui émergent de cette mer. Ils ressemblent plus aux roches de lave des Gorges de l’Alcantara qu’à celles de l’Etna. Elle viennent peut-être d’anciennes éruptions d’un volcan plus ancien que l’Etna, un sous-marin, qui est maintenant éteint. La plage des basaltes à colonnes d’Aci Trezza n’est pas un espace ouvert à tous. Il s’agit en fait d’un monument naturel qui doit être protégé des masses de nageurs et ne peut pas être admiré qu’à une distance de sécurité.

L’une des plages de lave les plus fascinantes est celle située au pied du château normand d’Aci Castello. La mer et le vent, au fil des siècles, ont lissé la falaise de lave formant une énorme plateforme. À l’intérieur de cette plateforme de lave, l’érosion a creusé plusieurs bassins naturels dans lesquels l’eau transportée par les vagues de la mer reste des jours, avant de s’évaporer.

La falaise d’Aci Castello, certainement formée par de laves anciennes de l’Etna, monte jusqu’à Catane. Les plages d’Ognina et de San Giovanni Li Cuti sont également des rivières de lave, et très proches aux bâtiments du centre-ville. San Giovanni Li Cuti est situé en face d’un ancien village de pêcheurs. Elle se compose d’un sable noir fin également obtenu à partir de lave.

 

Santa Maria La Scala à Acireale

La plage de lave de Santa Maria La Scala, une partie de la ville d’Acireale, est certainement fascinante. Si le centre-ville est situé à plusieurs mètres au-dessus, sur le plateau dominant la mer, le petit village de pêcheurs a toujours occupé une bande de terre au pied de la Timpa. La Timpa est une partie de faille tectonique émergée, couverte au cours des siècles par la lave des anciennes éruptions du mont Etna.

L’érosion et les glissements de terrain ont progressivement formé les dizaines de petites plages noires rocheuses qui s’ouvrent parmi la végétation méditerranéenne sauvage protégé par la réserve naturelle de Timpa. La plage la plus romantique est “Mulino” (Moulin). Elle est située à quelques mètres d’un ancien moulin à eau qui utilise une source d’eau douce qui coule directement sur la plage. Malheureusement, bien que magnifique, cette plage est fermée à la baignade en raison du danger de glissements de terrain. Une interdiction d’accès que les habitants et les touristes respectent rarement!

Visible uniquement depuis la mer et accessible uniquement aux utilisateurs du camping ci-dessus, se trouve la plage de lave de Grotta delle Colombe. La grotte dont elle tire son nom n’existe plus, démolie par une tempête marine. Jusqu’aux années 1970, on pouvait encore admirer l’un de ses vestiges, “le Rocher à Poing”. Mais cela aussi s’est maintenant effondré dans les abîmes. La beauté des rochers encore visibles entre les vagues et la végétation sauvage, reste, de toute façon.

 

Une plage de lave au pied de Taormina

 

Une langue de roche noire interrompt brusquement la ligne presque continue de plages blanches qui, de Riposto, atteignent Messine. Il s’agit du Capo Schisò, à Giardini Naxos (Messine). Juste au pied de Taormina, ainsi, une falaise “anormale” témoigne d’une ancienne éruption générée il y a peut-être plus de 3000 ans. Elle est venue du petit volcan Mojo, après avoir formé les célèbres Gorges de l’Alcantara.

Cette lave est similaire à celle de l’Etna mais pas identique. En fait, le mont Mojo ne fait pas partie du corps du grand volcan. Les falaises de Schisò sont très belles mais peu accessibles. Ceux qui s’y baignent s’organisent par eux-mêmes, sans vraies plages.

 

Les rives de lave des petites îles

 

Les «sept sœurs», les îles Éoliennes, sont toutes d’origine volcanique. Au-delà de Stromboli et Vulcano, qui sont toujours actifs, les autres cônes sont éteints depuis des siècles. Mais les résidus de leurs éruptions forment encore aujourd’hui de belles plages. Les plages des îles Éoliennes sont presque toutes de couleur noire, formées de gros cailloux ou rochers. Le vrai sable est rarement trouvé.

Les plus belles plages, selon le goût de nombreux voyageurs, sont: les Sables Noires de Vulcano, les criques de Piscità à Stromboli, les Plages Blanches de Lipari (formées par la pierre de lave ponce) et Pollara, à Salina. Ce dernier, formée de parois rocheuses abruptes, a été rendu célèbre par le film de Massimo Troisi Il Postino.

L’île de Pantelleria (Trapani) détient le record de plages de lave spectaculaires. Ici, chaque ravin et chaque crique, chaque plage et chaque falaise est unique. La plage de Sateria, liée au mythe du voyage d’Ulysse. Plage de Zotta, très difficile à atteindre mais formée de roches de lave rouge d’une rare beauté. Suakl, une plage rocheuse en forme de piscine où vous pourrez vous immerger pendant que le soleil se couche juste devant vous. La plage de Gadir, une rive rocheuse de lave parmi laquelle les rochers brillent des sources d’eau chaude. (photos de GRAZIA MUSUMECI)


Autore: Grazia Musumeci


Airport Transfers