Lorsque vous venez visiter l’Etna, suivez l’itinéraire des églises enterrées par la lave. Ce sont des lieux fascinants, mystérieux, un peu dérangeants parfois mais riches en histoire. Tels que le sanctuaire de Mompileri. Il se trouve sur le flanc sud de l’Etna, sur le territoire de la ville de Mascalucia. Il s’élève pas loin de ces cratères Monti Rossi qui – formés par l’éruption de 1669 – ont détruit les villages de Nicolosi, Mascalucia et Mompileri.

La lave de cette éruption a atteint Catane, après quatre mois de descente imparable, effaçant des maisons, des campagnes, des rivières et même des châteaux. Avec le village de Mompileri, son église a également été effaçée. C’était probablement l’un des plus anciens témoignages d’un sanctuaire dédié à la Vierge Marie, en Sicile. L’histoire de ce bâtiment et sa découverte méritent vraiment d’être rappelées par les touristes.

Mompileri, une église contre le volcan

Le sanctuaire marial de Mompileri est mentionné dans les documents officiels pour la première fois au 15me siècle. Cependant, pour la structure décrite et pour l’histoire, il avait certainement des origines beaucoup plus anciennes, remontant peut-être à l’époque Normande. Située au pied du cratère éteint de Mompileri, c’était l’église de l’ancien village du même nom.

Menacée de près par plus d’une éruption latérale de l’Etna, en 1537 une coulée de lave l’avait touchée «littéralement» en s’appuyant contre le mur nord. La lave recouvrait également une partie du toit. Avant la destruction de l’église, vous pouviez admirer de véritables “stalactites” de lave suspendues au plafond après cet événement.

Malheureusement, le volcan a remporté la dernière bataille. En 1669, la terrible éruption des Monti Rossi ne laisse aucune issue à l’église. Avalé, avec le village, elle semble avoir été totalement dévasté et aussi oublié. Jusqu’a un jour d’août, en 1704.

Le nouveau sanctuaire

mompileri2Une femme de la ville voisine de Massannunziata rêvait de la Vierge Marie. Elle lui indiquerait un endroit précis sur l’ancienne coulée de lave et l’inviterait à creuser le rocher  là. Les dévoutés de la ville, intrigués, décident de tenter ces fouilles. Avec une grande surprise, ils se sont retrouvés devant l’ancienne statue de Notre-Dame des Grâces, intacte!

De là a commencé le dur labeur pour trouver les autres parties du sanctuaire. Ils ont ainsi découvert que la partie inférieure du bâtiment avait été miraculeusement préservée intacte. Tout en admirant la découverte souterraine, ils ont également construit le nouveau sanctuaire à quelques mètres du lieu des fouilles.

En 3 mois, il avait  été achevé. La nouvelle de la découverte miraculeuse de la statue intacte s’est répandue dans toute la Sicile, créant précisément le culte de la “Madonna della Sciara” (Notre-Dame de la Lave). Aujourd’hui encore, cet acte de dévotion caractérise le sanctuaire de Mompileri.

Le sanctuaire aujourd’hui

Aujourd’hui, le sanctuaire de Mompileri est une destination religieuse pour de nombreux pèlerins, pas seulement Siciliens. En plus de l’attraction sacrée, c’est aussi un bel endroit pour les touristes. Entouré d’une campagne paisible, il invite à la méditation et au repos. Le charme de descendre les marches menant à la «grotte» – c’est-à-dire l’ancienne église sous la lave – est une émotion unique.

Outre la statue de Notre-Dame des Grâces, à laquelle se réfère le miracle de la découverte, vous pouvez également admirer les têtes d’une autre “Madonna” et de l’Ange Gabriel, probablement des œuvres d’Antonello Gagini. Ils ont été récupérés lors de travaux de restauration en 1955, un autre témoignage de la façon dont la lave a préservé, plutôt que détruit, ce monument.

Pour visiter le sanctuaire: le point de référence est Catane et son aéroport, si vous venez de l’extérieur. Prendre l’autoroute E45 en direction de Misterbianco – sortir à la jonction San Giovanni Galermo. Prenez ensuite la SP 88 provinciale jusqu’à Mascalucia et Massannunziata. Sinon, de la gare centrale de Catane, prendre la ligne de bus AST pour Mascalucia. Contactez le sanctuaire de Mompileri au: 095 791 4117 – 347 370 0375. (les photos sont de Grazia Musumeci).


Autore: Grazia Musumeci


Airport Transfers