La tradition des feux de Noël dans l’arrière-pays de l’Etna



Des vacances d’hiver en Sicile, ou plutôt dans la province de Catane, pourraient être une idée brillante. Pas seulement parce que vous pourriez profiter d’un paradis comme l’Etna sans l’inquiétude des foules de touristes estivaux, mais aussi pour découvrir de nuveau les traditions que ceux qui viennent en juillet et en août ne connaîtront jamais. Comme la des feux de Noël, appelés ici les “zuccu”.

Un feu qui s’appelle Zuccu

feu noel 2On ne connaît pas exactement l’origine de la tradition, mais il est presque certain qu’elle vient des anciennes coutumes païennes liées aux dieux de l’agriculture, au solstice d’hiver, aux rites propitiatoires permettant de surmonter la saison froide. Si, dans le reste de la Sicile, les “feux” s’allument en l’honneur de Sainte-Lucie ou – en janvier – en l’honneur de Saint-Antoine, dans la région qui tourne autour du grand volcan Etna, les feux propitiatoires s’allument dans la nuit du 24 décembre. Le nom le plus courant pour les inique ici est “u Zuccu”, qui dérive peut-être de l’arabe “suk”, terme qu’on peut traduire par “tronc” ou “marché”, puisqu’il était d’usage de brûler ce bois au centre du marché de la ville. Selon d’autres interprétations moins fiables, il viendrait de “zuccata” en raison des fruits de saison tels que le citrouille (la zucca).

Le sens moderne de Zuccu

L’introduction des rites chrétiens-catholiques a transformé le sens et la tradition du Zuccu de Noël. Aujourd’hui, en fait, si vous êtes dans un des pays de l’Etna le soir de Noël, vous retrouvez d’énormes piles de bois qui, avant d’être brûlées, sont saluées par le maire du village et bénies par le curé de la paroisse ou l’évêque. Le moderne Zuccu représente le feu qui réchauffe l’Enfant Jésus, ou la flamme qui purifie de l’ancien mal pour introduire au bon nouveau, accompagnant les prières des fidèles à Dieu. C’est une cérémonie excitante et attrayante que vous ne devriez pas manquer, si vous êtes ici.

Informations et conseils

Vous pouvez regarder le Zuccu de Noël s’illuminer un peu partout, dans les villages autour de l’Etna. Certaines sont plus organisées et plus suggestives que d’autres, par exemple le Zuccu di Acireale qui s’allume au centre de la place baroque, ou le Zuccu di Zafferana qui rivalise avec les fontaines de lave du volcan, bien visibles depuis la place centrale. Et aussi le feux de Taormina, de Castelmola, de Randazzo, de Linguaglossa …. Un conseil important, en particulier pour les touristes qui ne connaissent pas la dynamique de la cérémonie. Installez-vous toujours du côté opposé au vent, pour éviter – au moment du premier feu – de vous retrouver exactement sur la trajectoire de la flamme et de la fumée suffocante. Si le vent souffle du sud au nord, installez-vous au sud, s’il souffle d’est à l’ouest, installez-vous à l’est, etcetera.


L'auteur: Grazia Musumeci