À la découverte de Mojo Alcantara



Tout a commencé à partir d’ici, de la colline que vous verrez immédiatement dès votre arrivée. Elle est là, vert et calme, couverte de pêchers, mais jadis c’était un volcan. C’est du mont Mojo en effet qui a sorti le ruisseau de lave qui – il y a 3000 ans – parcourait la route à côté de la rivière Alcantara et atteignait la mer près de Capo Schisò, à Giardini Naxos. Au 17ème siècle, Mojo Alcantara a été fondé autour de cet ancien cratère en sommeil. Le village compte aujourd’hui 800 habitants.

Si vous allez dans les gorges de l’Alcantara ou visitez les belles églises de Randazzo, n’oubliez pas de vous arrêter un peu ici, à Mojo. Il ne vous faudra pas beaucoup de temps pour visiter la petite ville et ses environs et vous emporterez un point de vue différent et … un différent goût de la Sicile: le goût de la pêche, qui est la fierté et le produit principal du lieu.

Le conte du blé brûlant

Un vieux conte local explique la signification du nom Mojo en le reliant au mot ancien mòdio. Le mòdio était un conteneur pour conserver les récoltes del la terre et on raconte qu’il y a très longtemps, un fermier très méchant avait volé le blé de son frère.

Il avait lentement collecté tant de blé pour construire une colline entière dans la cour de sa ferme. Mais Dieu l’avait puni et il était frappé par un éclair alors qu’il était sur sa grosse gerbe de blé. Le mauvais fermier et son blé ont été brûlés et ça est pourquoi le sol du mont Mojo est très fertile, à cause de ses propres cendres!

Choses à voir à Mojo

mojo alcantara 02Les monuments les plus “anciens” de Mojo sont l’hôtel de ville – l’ancienne maison du seigneur local Lanza – les ruines de l’église Saint-Antoine et de la maison du curé, cette ci restaurées et peinte en blanc et en bleu.  Il faut visiter l’église principale dédiée à Saint-Joseph, dont le bâtiment moderne et simple conserve un très ancien Crucifix (17ème siècle). Cette statue a été sculptée dans le bois par l’artiste-prêtre Umile da Petralia et a également survécu à un incendie. Les gens l’appellent U Signuruzzu (notre charmant Seigneur).

Dans les environs de Mojo Alcantara, le mont Mojo mérite certainement une visite, accessible grâce aux chemins menant à son sommet et, bien sûr, aussi la rivière Alcantara, très proche du centre. Il faut aller 10 minutes en voiture pour arriver aux Gurne d’Alcantara, la partie plate du lit de la rivière qui – avec beaucoup de “sautes d’eau” – se dirige vers le canyon qui deviendra les plus célèbres gorges. Près des Gurne d’Alcantara, admirez l’église byzantine de Saint-Nicola, située sur le territoire de Castiglione di Sicilia, et l’église de la Cuba à proximité.

Arriver à Mojo

Si vous pouvez le faire, venez visiter Mojo Alcantara à la fin du mois d’août, pour voir le célèbre Festival de la Pêche, et portez ces fruits avec vous comme vous aimez, même sous forme de sirop de longue conservation. Ou vous pouvez aussi venir en septembre pour la procession du crucifix d’U Signuruzzu.

Il est très facile de s’y rendre: de Messine ou de Catane, la route est unique, c’est à dire: l’autoroute A18 Messine-Catane. Par la sortie Giardini Naxos allez en direction de Francavilla et Gole dell’Alcantara, sur la route statale SS 116 en direction de Randazzo


L'auteur: Grazia Musumeci