Le “Trunzu di Aci”: pourquoi vous devriez le goûter



Lorsque les habitants de Catane souhaitent de se moquer des habitants de la ville baroque voisine d’Acireale, avec laquelle ils ont toujours été rivaux, ils disent qu’ils sont “teste di trunzu” (têtes de chou).

Cela indique leur entêtement, leur dureté de tête, comme le chou “trunzu” qui pousse sur leur territoire. Mais le Trunzu di Aci est vraiment délicieux et nous vous recommandons d’essayer à le goûter dans l’une de ses nombreuses versions, si vous vous trouvez à Acireale pendant quelques jours ou quelques heures.

Qu’est-ce que c’est le Trunzu di Aci

Un Trunzu est en fait ce que vous connaissez tous comme un  petit chou, un chou-navet, avec de très longues branches et de larges feuilles.

TRUNZU DI ACI (1)Contrairement aux chou-navets normaux, celui qui pousse sur le territoire d’Acireale prend une couleur pourpre en raison des propriétés du sol volcanique. On le trouve en abondance sur les pentes du “Timpa”, le promontoire surplombant la mer Ionienne sur lequel la ville est située.

Que vous le mangiez cru ou cuit, le Trunzu possède des propriétés bienfaisantes reconnues et appréciées par l’industrie alimentaire et par la marque de commerce «slow food»: détoxifiant, protection anticancéreuse, renforçant le système immunitaire grâce à la vitamine C. Il peut être récolté de mai à juin. ou entre octobre et novembre.

Comment pouvez-vous le goûter?

La meilleure façon de profiter pleinement de la saveur de ce légume est de le manger cru, finement haché et assaisonné comme une salade – de l’huile, du vinaigre, du sel, une pincée de poivre. Excellent pour accompagner les recettes à base de viande de porc.

Les habitants d’Acireale, cependant, aiment bien le manger et le faire bouillir comme condiment pour leur pasta co’ trunzu. Essayez-le aussi sous la forme d’un ragoût. Récemment, la gastronomie locale l’a également inclus dans le délicieux dîner: l’arancino aromatisé au trunzu est vraiment une chose à ne pas manquer!

 

Un festival, un mythe, une dévotion

Le festival du Trunzu di Aci se tient depuis quelques années à Acireale. Il a généralement lieu en juillet, mois important pour la ville, car elle célèbre la Sainte patronne locale, Sainte Venera. Si vous vous trouvez à Acireale en juillet, restez le plus possible: le premier week-end, vous pourrez déguster le trunzu lors du célèbre festival. Les dimanches du mois, vous assisterez au carnaval d’été ou à d’autres spectacles de rue.

Le 26 juillet a lieu la procession solennelle de Saint Venera et la magnifique fête baroque qui y est associée. Acireale est également la ville du mythe ovidien d’Acis et de Galathée, les deux malheureux amants divisés par le cyclope Poliphemus et réunis – sous la forme d’eaux fluviales et marines – par Zeus. Vous pouvez admirer la statue des amoureux dans l’avenue centrale du parc de la ville, le “Belvedere”. (photos: Grazia Musumeci – le panorama – et Lasiciliainrete)


L'auteur: Grazia Musumeci