Infiorata de Noto, une célébration des sens



Réservez vos vacances siciliennes au mois de mai et nous vous emmènerons à la découverte de l’une des plus belles traditions de notre île: l’Infiorata – “dessins de fleurs” – de Noto. Vous en avez sûrement entendu parler, mais la voir et la vivre est quelque chose d’unique.

Une expérience sensorielle presque totale, car elle implique les yeux (couleurs des fleurs), l’ odeur (leur parfum), l’audition (les commentaires enthousiastes des gens) et aussi la dégustation, parce que, à Noto, vous ne pouvez pas manquer de goûter les délicieux plats locaux. Seulement le toucher est exclu de la fête car les dessins de fleurs peuvent être admirés mais pas touchés.

Histoire de l’Infiorata en Italie

L’Infiorata, c’est ò dire l’art de créer des décorations et des dessins avec les fleurs, est une tradition qui remonte au début du 17eme siècle à Rome. C’était en fait une idée du Vatican d’embellir – le jour de la fête du Corpus Domini – les cours des églises avec des dessins créés avec des fleurs fraîches.  Le baroque qui – à cette époque là – était le principal style artistique privilégiait cette coutume. Cela reste encore aujourd’hui une tradition commune dans le centre de l’Italie et dans certaines villes du sud. En Sicile, il y a plusieurs Infioratas et celle de Noto est la plus célèbre de toutes.

Histoire de l’Infiorata à Noto

infiorata 01Si une tradition aussi ancienne existait à Noto, cela ne serait pas connu, car l’événement remonte au début des années 1980, lorsque la ville a fait une sorte de jumelage avec Genzano di Roma et a invité les maîtres fleuristes de cette ville à en admirer le baroque. Ainsi est née l’idée de transporter à Noto la tradition des Infiorata. L’Infiorata était l’événement typique de Genzano et la belle rue Nicolaci de Noto, expression baroque absolue, a été choisie comme lieu symbolique .

Alors qu’en Italie centrale les dessins de fleurs sont étroitement liés à la religion et à la fête catholique du Corpus Domini, à Noto l’événement est né avec un esprit laïc. C’est en fait un “Salut au Printemps”, une célébration des beaux jours qui servent de passage entre le printemps et l’été sous le chaud soleil sicilien. Au fil du temps, l’événement a perdu la note genzanienne et s’est établi avec toutes les caractéristiques typiques de Noto.

Comment et où est elle organisée

Comme mentionné précédemment, l’Infiorata de Noto se déroule dans la belle rue Nicolaci, dédiée à la famille dont le palais couvre une grande partie de la longueur de la rue. Les balcons baroques du Palazzo Nicolaci sont en fait le symbole de Noto et la légère pente de la rue permet à tous d’admirer les dessins floraux de n’importe quel point.

Les dessins sont préparés quelques jours auparavant, en les traçant directement sur l’asphalte. Il s’agit presque toujours de symboles baroques: fleurs et feuilles, animaux, parfois des formes humaines. Tout est recouvert ensuite avec les fleurs. Les différentes nuances et le jeu sombre / clair sont créés en combinant différentes couleurs grâce à la position des pétales et des feuilles.

Informations utiles

L’Infiorata a toujours lieu le troisième week-end de mai, avec les journées du vendredi, samedi et dimanche. Nous vous suggérons de réserver à l’avance car les prix, cette semaine-là, augmentent comme s’il s’agissait d’une haute saison touristique. Nous vous conseillons également d’y aller le samedi, moins fréquenté pour observer les œuvres d’art sans stress.

Pour vous rendre à Noto, si vous prenez l’avion, vous atterrirez à Catane. De là, vous pourrez rejoindre la ville baroque grâce aux liaisons en bus (Etna Trasporti, Interbus, AST) ou en location de voiture. Arriver à Noto en voiture est facile: de Catane, vous devrez suivre l’autoroute Catane-Syracuse (sortie Cassibile) qui entre dans la nouvelle autoroute Syracuse-Gela, avec une sortie directe à Noto. Pour ceux qui arrivent en voiture depuis  Messine, suivez d’abord l’autoroute A18 Messine-Catane, puis les panneaux indiquant Catane-Syracuse.


L'auteur: Grazia Musumeci