L’île de Vulcano est la première que vous voyez en arrivant aux îles Éoliennes en hydroptère, depuis Milazzo. Une terre plate, semi-stérile aussi, pleine de cette odeur typique d ‘”œufs pourris” qui provient du soufre sur un volcan actif. Parce qu’il s’agit d’un volcan actif, bien qu’il semble être en sommeil depuis des siècles.

Toutes les montagnes du monde appelées aujourd’hui «volcan» portent le nom de cette petite île de la mer Tyrrhénienne. Ce fut la premiere, en effet, à montrer aux humains – Grecs, Romains et ceux qui les ont précédés – les phénomènes typiques des volcans. C’est la “porte des îles Éoliennes” et un lieu touristique parfait. Ici, vous profitez de la beauté, de la mer, de la détente et des bains thermaux.

Vulcano dans l’histoire

Dans les temps anciens, bien avant que les Grecs ne commencent à amener la civilisation dans la région méditerranéenne, Vulcano était déjà une île cimetière. Les gens qui vivaient sur l’archipel à l’époque ont amené ici leurs morts. Il y a des traces d’anciens rites païens mais pas d’os ou d’autres restes humains: c’est parce qu’ils ont brûlé les cadavres à l’intérieur du cratère. Pour les Grecs, c’était “la forge d’Héphaïstos”, pour les Romains c’était la “porte de l’enfer”.

Ensuite, Vulcano a été utilisé comme une île-prison, un lieu de travaux forcés ou d’exil. Enfin c’était la place où trouver la matière précieuse qui éclairait les lanternes et les allumettes: le soufre. Les roches jaunes, ici, nous rappellent que le soufre est partout. On le rappelle aussi l’odeur intense qui vous collera et ne quittera pas votre peau pendant des heures!

Choses à voir sur Vulcano

ile de vulcano002
la mer merveilleuse à Vulcano

Vulcano se compose de nombreux cratères. Vulcanello est le plus bas. Autrefois un îlot, il est aujourd’hui relié à l’île principale par une bande rocheuse. C’est l’un des deux cratères encore actifs, l’autre est le Monte Fossa beaucoup plus haut. Ensuite, il y a Monte Ara, Monte Saraceno, Monte Forgia Vecchia qui ne sont plus actifs.

Les vues panoramiques de Monte Ara (500 m d’altitude) et de Monte Fossa (386 m) sont époustouflantes. Ils valent la peine de faire de la randonnée pour y arriver. Les cratères ne sont pas si hauts mais ils sont très raides. Le village est ravissant, rassemblé autour d’une petite place dominée par la statue de lave d’Eole, le dieu des vents. Ne manquez pas le “gratte-ciel”, une jolie maison de deux étages avec de grandes ambitions!

Les plages sont magnifiques, en particulier celle de Sabbie Nere. Ici, les fonds marins très peu profonds transmettent en permanence la chaleur du sable noir à l’eau, et permettent d’aller au large sur plusieurs mètres simplement en vous marchant! Enfin, les piscines de soufre sont à admirer et éventuellement à utiliser.

Les piscines de soufre

Les thermes de Vulcano sont en plein air et ouverts à tous. Vous pouvez y accéder gratuitement, il s’agit en effet d’un “spa gratuit” et vous ne paierez que pour la restauration, le transport, les souvenirs et les services hôteliers. Tout le monde peut s’immerger dans les piscines de boue soufrée et ainsi restaurer l’organisme. Les boues Vulcano sont excellentes contre les rhumatismes et les problèmes de peau.

Informations utiles

Vulcano peut être atteint avec les courses d’hydroptères au départ de Milazzo et Messine. Les aéroports les plus pratiques pour ceux qui arrivent de loin sont Palerme ou Catane. Milazzo est accessible, respectivement, via l’autoroute A20 directe, depuis Palerme, et l’autoroute A18 Catane-Messine, puis rejoignant l’A20.  (les photo sont de Grazia Musumeci)


Autore: Grazia Musumeci


Airport Transfers