Etna, histoire de ses cratères principaux

Catégories: Blog



Auteur: Etna Excursions Posté sur: 2018/10/18 Actualisé: 2018/10/18


L’Etna est un volcan particulier. Pas seulement parce qu’il résume les caractéristiques de tous les volcans de la Terre, mais aussi parce qu’il est toujours à la recherche d’un changement. Il est comme s’il veut plus et plus! En effet, il n’y a pas seulement un cratère, mais cinq… et on ne dit pas qu’il s’est arrêté ici!

Au début c’était le cratère Central …

Depuis siècles l’Etna n’a eu qu’un seul cratère, au sommet, qu’on appelle encore aujourd’hui “le Central”, même s’il n’existe plus. Malgré la grande bouche éruptive, de nombreux cratères mineurs se sont toujours ouverts au cours des siècles. En raison des effondrements internes et des éruptions précédentes qui l’avaient rempli de matériaux volcaniques, le cratère Central était presque complètement bouché au début du 20me siècle. Ainsi, entre 1911 et 1917, un deuxième cratère s’est ouvert sur l’un de ses côtés.

 

Trois nouveaux cratères pendant 60 ans

Le cratère du Nord-Est était né, caractérisé par la puissance particulière de ses émissions. Même aujourd’hui, ce cratère est celui qui provoque les éruptions les plus spectaculaires et les plus violentes. Mais cela ne suffisait pas encore et l’Etna continua à chercher de nouvelles ouvertures: en 1945, un petit trou dans le diamètre de l’ancien cratère Central s’enfonçait pour devenir un immense puits, le Voragine, et en 1968, c’est cassé ce qui restait encore du Central pour donner vie à le Bocca Nuova, avec une éruption si puissante qui se retrouvait dans les journaux du monde entier!

 

Et ce n’est pas encore fini …

Malgré trois cratères ouverts et actifs au sommet, il y avait encore place pour de nouvelles coulées de lave. En 1971, sur le côté de l’est de l’ancienne base du Centrale, le “petit” cratère du Sud-Est etait ouvert, mais il s’est développé rapidement et a produit le plus grand nombre d’éruptions du 20me siècle! En 2007, un petit trou sur le côté du Sud-Est a donné vie au Nouveau Cratère Sud-Est (également connu sous l’abréviation anglaise NSEC) qui, en moins de quatre ans, dépasse, en hauteur, tous ses “grand frères”! Croiez vous que c’est fini? Non! L’Etna ouvre, année après année, de nouveaux trous, appelés scientifiquement “cratères de fosses”, qui pourraient donner vie à d’autres cratères. Actuellement, trois ont été identifiés dans le Sud-Est, dans le Nord-Est et récemment dans la Voragine aussi. Les volcanologues les appellent affectueusement “puttusiddi” (petit trous, en dialecte sicilien), mais quelles grandes surprises peuvent ils nous réserver …? Tant qu’ils sont toujours inoffensifs, profitez-en et venez les découvrir avec nos excursions

TAGS: TAGS: , , , , ,



Comments are closed.